• fr
  • en
  • it
  • es
  • pt-pt
Traduit de l’américain par Carine Dos Santos

Le texte ci-dessous constitue un chapitre du livre Utopia Today – Reality Tomorrow (A Vegetarian World) édité par l’Union végétarienne européenne en 2006 (voir encadré). Nous remercions Ingrid Newkirk et l’UVE d’avoir autorisé les Cahiers antispécistes à le traduire et le publier.

C'est aujourd'hui que le Musée Mémorial des Abattoirs ouvrait ses portes. On m'avait invitée à prononcer quelques mots à la cérémonie d'inauguration du matin. J'y ai lu des passages de mon livre sur le travail accompli par ma grand-mère, à l'aube du XXIe siècle.

En entrant, j'ai remarqué un homme qui agitait une pancarte ; on y lisait : « Sales menteurs ! ». Ces gens deviennent vraiment pénibles, mais je ne les laisserai pas m'arrêter.

Bien que l'intérêt pour cette industrie – et les occasions d'en parler – se fassent plus rares qu'il y a 20 ou 30 ans, je poursuis mes déplacements pour faire entendre les mots méticuleusement inscrits par ma grand-mère dans son journal. Elle y consignait ses sentiments et ses pensées, au retour de chaque journée passée sur les quais d'abattage de l'Iowa et de New York, le regard plongé dans les grands yeux apeurés des vaches.

Elle notait chaque horreur en détail : des cris des poulets de l'abattoir KFC [1] (Maryland) – qui sonnaient comme des appels à l'aide – à la mise en examen du directeur qu'elle avait aperçu jetant des poulets vivants contre un mur.

Un jour qu'elle gravissait seule une rampe de chargement, elle est tombée par hasard sur des centaines de pattes de poulets tranchées ; on les avait oubliées dans les caisses d'emballage à bord des camions. Une autre fois, elle a noté combien l'odeur était « toujours celle de la mort encore chaude ». Au retour d'un voyage à Taïwan, elle rapportait avoir observé chez les chiens errants – hurlant tandis qu'on les saisissait pour les transformer en « soupe hivernale » – la même peur que chez tous les animaux sur le point d'être abattus.

Elle avait écrit : « tous - des cochons aux poulets, des moutons aux chiens - ont le même regard. C'est comme s'ils criaient en leur for intérieur : « cela ne peut pas être en train de m'arriver à moi ! »

Oui, je suis lasse d'être tournée en dérision et de m'entendre dire que « j'invente » et que je « perpétue un mensonge ». Le Mouvement de négation des abattoirs est fort de nos jours. Mais, comme on dit, si l'histoire nous a enseigné quelque chose, c'est que nous ne tirons aucune leçon de l'histoire. Il appartient à ceux d'entre nous qui connaissent les horreurs du passé et ses profondes injustices d'en entretenir le souvenir. Nous devons aussi être vigilants, à l'affût des premiers signes, des mouvements annonciateurs d'une nouvelle atrocité qui, bien que destinée à devenir incroyable plus tard, peut s'installer aujourd'hui et être facilement acceptée par la population.

Les gens sont parfois si étranges. Mes pensées ne s'attardent pas sur ceux qui, de nos jours, veulent croire - ou faire croire - que d'autres humains n'ont pas commis ces atrocités envers des animaux. Mes pensées se tournent vers les hommes et les femmes du passé : ceux qui ont commis ces crimes et ceux qui les ont indirectement soutenus – parfois sans même y penser – en payant les bouchers. Elles se tournent vers ceux qui se sont battus pour arrêter le massacre, et vers ceux qui n'ont rien fait pour hâter la venue du jour où ce musée pourrait être ouvert, et je me demande ce que j'aurais fait.

Qu'aurais-je fait ?

Ce livre de 136 pages réunit les contributions de 35 auteurs issus de 11 pays, qui décrivent chacun leur vision du monde végétarien de demain. Prix : 15 euros. A commander ici.

Née en 1949, Ingrid E. Newkirk vient de signer un nouveau livre : Making Kind Choices (St. Martins, janvier 2005). Elle est la fondatrice et présidente de People for the Ethical Treatment of Animals (PETA), la plus grande organisation mondiale pour les droits des animaux.
Ses campagnes ont fait la une des journaux nationaux. Elle a participé à de nombreuses émissions télévisées nationales et apprécie tant les débats animés que les occasions de montrer à quel point il est facile de faire des choix respectueux des animaux.
Newkirk s'est exprimée sur la scène internationale sur des thèmes relatifs à la protection des animaux. Elle est l'auteur de nombreux essais et articles sur les implications sociales de notre façon de traiter les animaux à la maison, dans les abattoirs, les cirques et les laboratoires. Elle a aussi écrit plusieurs autres livres, dont You can Save the Animals!, PETA's Celebrity Cookbook et 250 Ways to Make Your Cat Adore You.
I. Newkirk a exercé autrefois les fonctions de shérif adjoint et d'officier de police chargé de la protection animale dans l'État du Maryland, ainsi que de directrice des enquêtes sur la cruauté envers les animaux dans une association. Elle est aujourd'hui conseillère auprès des instances dirigeantes de nombreux organismes de protection de l'environnement et des animaux.
Site internet : www.peta.org.

[1] KFC : Kentucky Fried Chicken. Chaîne de restauration rapide proposant des plats à base de poulet [NdT].