• fr
  • en
  • it
  • es
  • pt-pt

La machine et les petits poussins

Un œuf, dix, un million roulent dans les tuyaux de fer.

Tic Tic Tic fait-il avant de craquer pour le pire, sa vie.
Et il apparaît cet être fragile mais pimpant de vie...

Que voit-il ?

Des milliers comme lui, enfin il ne sait pas mais beaucoup,
heureux comme des aubes nouvelles,
« Oh Maman machine, où nous amènes-tu ? Dans la salle où il y a du grain ?
Où l'eau coule ? »
« Gris, gris » répond la machine.

Le temps passe pareil à la machine.
Petit poussin a peur maintenant,
il se souvient d'une autre vie où il était papa poule,
où les petits d'animaux avaient des grands pour s'occuper d'eux.
Le froid envahi son petit corps,
et de plus en plus la machine crie sa joie : « Crack & Sclouks... »
Petit poussin se met à voir rouge, de plus en plus de rouge sur la robe de ses amis d'infortune,
pis sur la sienne,
mais pas pour très longtemps,
je vous rassure,
un dernier « craxs bloucks » saluera la fin de sa courte existence.

Morale :
Il n'y en pas,
continuez votre vie d'homme au-dessus des animaux ...